la suite !

Publié le par thact


Reprenons  notre histoire

Mais revenons à nos patients puisque nous avons fait un grand écart et nous comprendrons pourquoi la violence peut être présente et contre qui !
Reprenons le cours de notre histoire :
Il y a de quoi être satisfait mais pour les anciens, laisser les portes ouvertes c’est inattendu, et l’angoisse se fait sentir, mais c’est encore une période d’adaptation à franchir qui se fera aisément !
Mettre les protocoles en place est une autre affaire ,mais ce sera fait aussi ,et l’on découvre le plaisir de travailler dans les règles ou tout le monde est satisfait.
Réunion une fois par semaine, ça change !
Les toubibs qui ne respectent pas les patients se font jeter, quand on arrive a midi dans le service, les patients mangent puisque le  règlement le veut ainsi, alors pourquoi les médecins ne le respectent pas !
Des ASH qui font leur boulot tous les jours, y compris au repas nous rendent bien des services comme collaboratrices ,tout ce que nous voyons pas et n’entendons pas nous est rapporté ,elles ont toujours été  mes copines de travail toute ma carrière ayant un rôle important que certains dédaignaient quand même à commencer par les toubibs !
L’Assistante Sociale rôle important dans l’équipe le Psychologue, les Secrétaires, tous forment une grande équipe et le service marche bien.
Mais la coordination de l’ensemble est le seul moyen de faire face en tenant tous le même discours dans une démarche de qualité.Les accrocs sont fréquents pour une marche à suivre, dans un prise en charge par exemple, mais on arrive toujours à un accord,c’est ce qui fait notre force !
Il m’est arrivé par exemple d’enfermer un patient avec des collègues  en chambre de soins intensifs  au vu de son état, et là c’est nouveau !Les infirmiers peuvent prendre des décisions de protection de la personne, de soins d’urgence, en informant le médecin qui viendra le plus rapidement possible infirmer cette décision ou la confirmer.
Donc impossible de prendre une décision seule, en tout cas à plusieurs oui et avec l’accord du médecin  oui aussi !
Reste à être d’accord entre nous soignants ,parfois c’est unanime,parfois cela porte à discussion les jeunes nouveaux ne comprennent pas toujours le soin vu du côté des infirmiers en psychiatrie !
Par contre les patients ont souvent eu des moments de reconnaissance en me disant, vous avez fait ce qu’il fallait quand il fallait.Je vous remercie de ne pas m’avoir laisser sombrer dans la violence dans mes actes agressifs, même si cela n’a pas toujours été facile !

Publié dans histoire de choix

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article