De la tension

Publié le par thact

L’agressivité

Il arrive parfois que l’agressivité naisse de plusieurs origines  en psychiatrie. cela peut être de la part d’un patient,indisponibilité du personnel face à des demandes pressantes et qui lui semble urgentes et importantes,d’une tension  du service ou tout du moins de l’unité,ou bien de la part du personnel qui doit faire face  à des demandes permanentes .Ce peut etre aussi une agression du personnel de la part d’un patient .Les pathologies sont souvent le fait de ces tensions qui entraînent de l’agressivité .Par exemple une personne en état maniaque,mal soigné ,c’est à dire mal traité au départ de la crise, sera agité pendant quinze jours !
Donc jour et nuit toujours en mouvement et toujours à surveiller, si peu qu’un peu de perversion vienne s’ajouter comme c’est souvent le cas, c’est la totale !
Donc dose de patience et exaspération alternent  parmi le personnel, et au bout d’un moment ça pète !
Obligé ,mais comment calmer un patient dans ce cas-là je ne sais pas j’en ai vu, j’ai vécu des situations très agitées, mais à chaque fois on en prenait pour quinze jours et quinze nuits !
Mal traité au départ je le répète, c’est loupé, bien traité dès le début, la crise est là, mais elle se passe dans le calme, en douceur. Encore une fois chaque psychiatre à sa méthode et son approche du traitement de la maladie mentale, mais souvent ce n’est pas toujours lui qui assure la suite !
On verra dans un autre épisode la situation du psychiatre agressé, ce qui est autre chose !

Publié dans histoire de choix

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article