On reste ou on s'en va ailleurs !

Publié le par thact

On reste ou l’on part !

Pour venir travailler dans ce service, il faut attendre que des volontaires aillent ailleurs, on ne tourne plus comme des ânes tous les ans, au gré du grand chef et de son humeur !On est volontaire pour rester ou partir, c’est la file d’attente pour le personnel !
C’était clair depuis le début, certains sont faits pour travailler dans un contexte particulier d’autres pour d’autres taches avait dit le chef donc adaptez vous à votre métier. Très peu de gens malades dans le personnel, la mixité parmi les  patients et les  personnels, cela fonctionne bien.
Des admissions tous les jours, et plusieurs par jour, finit l’agitation de jour comme de nuit, déranger les patients pendant qu’ils dorment, terminé ! Les urgences ont ouvert et les patients sont admis la journée au calme sans brusquerie !
De quoi bouleverser tranquillement les habitudes infirmières, les protocoles arrivent de tous sens !
L’accueil, par exemple :la personne soignante qui va chercher un patient aux urgences s’en charge jusqu'à l’arrivée à la consultation du médecin référent. Dossier en main, installé dans sa chambre individuelle. Je sais, on croit rêver, surtout actuellement  ou c’est difficile de croire ce que je raconte !
Le téléphone, inutile de demander au téléphone des nouvelles d’un parent, de demander s’il tel ou tel est hospitalisé, vous n’auriez pas d’informations ainsi !
Nous prenons le temps de demander à la personne ou nous pouvons la joindre, car nous sommes occupés, et nous la rappelons !
Protection efficace et respect de la personne !
Je sais, on croit rêver, mais nous avons la garantie au moins que c’est bien une personne qui souhaite avoir ces informations et qui en a le droit !
J’en passe et j’en passe, dix-sept protocoles ainsi mis en place au jour le jour.
C’est vrai qu’il faut s’adapter, mais on s’y fait petit à petit en douceur même si ce ne sont que des contraintes, on y voit un bout d’amélioration et de qualité dans notre travail.
Je sais, vous n’avez jamais entendu parler de cela, mais si vous aviez un médecin qui se sente motivé pour faire du bon travail, cela vous changerez la vie professionnelle !

Publié dans histoire de choix

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article