explosion du cadre unique

Publié le par thact


Adieu cadre unique



Il y avait des chefs de service qui, pour certains, mais pas tous heureusement  avaient hérité de la fonction de  « médecins directeurs » ils vont voir  leurs pouvoirs se diminuer.
Faisant la pluie et le beau temps dans leurs services, maîtres de toutes situations, pouvoirs exclusifs du seul qui sait,qui veut ,qui exige,qui va placer le personnel qu’il souhaite dans les rôles de chef  vont déchanter !
D’abord ils ne seront plus maîtres du personnel en n’étant plus les seuls à faire la pluie et le beau temps, voulant certains personnels dans leur service, en refusant d’autre. Terminé les salades d’ami ami, mais ce sera les syndicats qui feront ces choix ,au lieu que ce soit la direction  à laquelle devait revenir ce droit ! Même si des Directeurs du Personnel deviennent D R H nouvelles appellations, et vont essayer de gérer le personnel, mais les Infirmières Générales deviendront Directrice des Services de Soins et responsables des personnels para- médicaux.
D’une part on va dans une école pour étre nommé cadre ,puis cadre supérieur,ce qui fait que les syndicats sont réduits dans leurs fonctions de « placer les copains d’abord »,mais au retour des écoles il y a quand même des surprises !
Certains ne s’attendent pas à se retrouver à des postes qui leur conviennent pas ,les copains des copains eux en profiteront !
Fin du cadre unique et enfin rôle propre de l’infirmier va pointer leur nez rapidement pour le bien de tous en même temps que les médecins ne voient pas d’un bon œil et pour cause, multiplication de catégories de personnel et moins  de responsabilités envers eux !
Le cadre unique c’était la chose qui faisait que le rôle thérapeutique des infirmiers  faisaient tout !
Accompagnement de patients, ménage, repas, soins, secteur, et j’en passe !

Si les ASH commencent à arriver, ce ne sera le début que d’une longue série, aide soignants, amp,assistantes sociales et psychologues intégrés dans les équipes, et enfin grande polémique les infirmières DE qui viennent travailler en psychiatrie soulèveront de problèmes majeurs dont on abordera le sujet plus tard ,mais c’est toujours un dillemme au moment ou j’écris ces mots !

Publié dans histoire de choix

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article