Toute bonne chose a une fin

Publié le par thact

Les bonnes choses ont un fin

Les déments sont des personnes qui ont besoin du lever le matin au coucher du soir d’une assistance permanente, ils ne savent plus ce qu’ils font, donc ils mobilisent le personnel au maximum, d’autres atteints d’autres pathologies  iront régulièrement dans des ateliers divers d’ergothérapie. Bien grand mot, les patients sont occupés pour certains et ont une activité qui leur permet de libérer l’esprit de leurs inquiétudes, angoisses et autres.Par contre d’autres exécutent des taches pour lesquelles ils sont rétribués ce qui est différent, ce n’est plus de l’ergothérapie, c’est de l’emploi. Alors chacun aura son école à ce sujet et nous verrons qu’au fur et à mesure, ces ateliers vont fermer, et réouvrir dans un autre contexte.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article