Ca tourne

Publié le par thact




Février on tourne !

Changement d’unité a moins que nous ayons demandé un changement de service !
Donc une grande partie de l’équipe se retrouve dans une unité de chroniques.mais c’est quoi les chroniques. Il y a diverses formes de chronicisation en psychiatrie, on va trouver des arriérés, des psychoses profonds des démences, des épileptiques qui ne peuvent pas vivre dehors, donc ils sont dans des services, au bon soin des psychiatres et tous mélangés. Tout le monde a entendu ces vielles histoires ,l’été arrivant, les jeunes avant de partir en vacances déposait les personnes âgées à l’hôpital psy le plus près sous divers prétexte, et revenaient les chercher au retour de vacances. Seul inconvénient c’est qu’on oubliait de revenir les reprendre ! Comment ce sont retrouvés propriétaires les hôpitaux psychiatriques de bien immobiliers, terrains et autres bâtiments du patrimoine local, par héritage dons, legs, les gens qui n’avaient plus de parents, à leur disparition, l’hôpital héritait. Ajoutée à cela ici par contre la mixité est courante pas comme dans les unités d’admission. Le problème est que ce mélange de patients ne permets pas d’assumer sa fonction correctement même avec la meilleure volonté quand une famille vient voir un de ses membres elle est toujours confrontée aux autres patients, et cela n’apporte pas toujours une bonne image.Si on veut prendre en charge un arriéré, on est toujours confronté à l’ensemble des patients qui sont toujours regroupés dans la même pièce toute la journée. Quand l’été va arriver ça va être le nettoyage de printemps !

Publié dans histoire de choix

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article