Petites précisions

Publié le par thact


C’était le genre de personnage qui venait s’adresser au personnel  en arrivant pour demander ce qui se passait dans le service, s’il y avait un problème, présent mais sans trop, chacun sa tache, et toujours auprès des patients, très professionnel. Le jour où je lui ai dit suite à sa demande, qu’il y at’il a signaler ? : pas grand-chose Monsieur le service est calme, les patients aussi. Sa réflexion immédiate à été de me dire, et là, la mémoire ne me flanche pas, vous savez monsieur nous sommes dans un service et dans une unité d’admission de psychiatrie, et sachez qu’il y a toujours quelque chose à signaler même si vous ne le voyez pas.Pan ! bonne leçon qui m’a suivi toute ma carrière, et dont j’ai toujours tenu compte. A force de petits messages  de ce genre tout au long de sa carrière, on en apprend tout le temps, nous verrons plus loin pourquoi.Comment être mieux formé que par ce genre de méthode,ce serait difficile de faire mieux !La formation est permanente dans notre métier,nous en apprenons tout le temps,cela n’est pas désagréable ,on verra que la clientèle des hopitaux psychiatrique évolue,le savoir aussi .

Publié dans Petites précisions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article