Premier jour

Publié le par thact


Premier jour deuxième hôpital

Là je suis tranquille, rassuré, premier jour  , je vais travailler le week-end, c’est pas plus mal je vais découvrir les services, je pourrais prendre les repères, voir comment ça marche, on va me montrer Sauf que quand j’arrive, je dis bonjour et l’on me dit la suite.Rapidement quelques consignes, il est 14 heures  les autres s’en vont vite, je demande qui est le responsable, le matin, c’était moi,maintenant et bien c’est toi ! Alors là on y est ! Mais tu verras tu as avec toi des filles qui connaissent le boulot, elles ne sont pas infirmières mais auxiliaires. Quest. ce que c’est que ce bordel ? je me pense. Allez au revoir et à demain bonne après-midi !
Les filles étaient déjà au vestiaire, effectivement je suis le seul diplôme de la bande, donc le responsable de tout, et ce jusqu'à ce soir 22 heures.
Et oui le dimanche il y aura une autre diplômée avec moi la prime aidant, mais aujourd’hui je suis responsable le premier jour de l’unité d’admission du service. Faut faire avec, prendre ses responsabilités, découvrir les patients les dossiers, les soins, éventuellement une ou deux petites admissions, et le tour est joué !Heureusement les filles sont au courant de tout !mais qui sont’elles ?Ce sont des agents non-titulaires, qui veulent s’inscrire dans une démarche d’école d’infirmières et qui vont passer le concours d’entrée, elle sont embauchés comme auxiliaires dans cette attente.ça c’est nouveau, je ne connaissais pas. Pallier le manque de personnel avec des agents non-titulaires à qui l’on permettra de passer le prochain concours, économies quant tu nous tiens !
Heureusement elles sont charmantes, je dois dire avec moi elles répondent à toutes mes questions sur le service sur les patients, sur la marche de l’unité ,sur les soins ,sur ce qu’il faut faire et quand, je me demande comment j’aurais fait sans elles. Honneur et respect, elles sont plus professionnelles que certains, on le verra plus tard  !

Publié dans Premier jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article